Le Minimaliste et le piège des rabais

Temps de lecture 5 minutes

Un(e) minimaliste ne veut pas seulement le moins possible d’objets inutiles, il cherche aussi à diminuer le plus possible son temps passé d’une façon inutile.

Pour donner un exemple, imaginons 2 personnes, Paula et Sara.

Paula est non-minimaliste et Sara est minimaliste. Les 2 ont contrôlées leurs garde-robes.

Les 2 veulent une veste pour l’hiver parce qu’elles n’ont pas. Elles ne veulent pas dépenser des folies prévoient un budget de 120 CHF au maximum.

Les 2 ont le même besoin (une veste) mais les 2 vont réagir d’une façon différente face à leur nécessité.

Paula

Paula non-minimaliste habite à Moudon, elle a fait une recherche rapide sur Internet et a vu une veste géniale et pas chère qui l’intéresse à Lausanne avec 30% de rabais. Elle prend le train et va au magasin qui se situe au Flon qui est une rue Lausannoise avec plein de boutiques de mode.

Une fois au magasin, elle voit sa veste désirée à 50% de rabais au lieu des 30%, le prix est de 60 CHF, Paula se dit qu’elle peut s’acheter d’autres affaires ! Elle voit qu’il y a une ceinture à -25% qui coûte 30 CHF, elle sort du magasin et voit des chaussures à -20% qui coûtent 50 CHF, elle les achètent sans hésiter.

Les 3 habits lui ont coûté 150 CHF, avec le train aller-retour pour 30 CHF ça fait un total de 180 CHF.

Arrivant à la maison Paula accroche sa nouvelle veste et sa ceinture dans son garde-robe, elle essaye de rajouter ses chaussures dans son meuble à chaussures mais malheureusement il n’y a plus de place ! Après quelques chaussures tordues et un meuble plein à craquer elle a réussi à remplir son meuble avec ses nouvelles chaussures.

Quelques mois après….

Paula se rend compte qu’elle a trop d’habits, elle enlève une veille ceinture pour garder la nouvelle qu’elle a acheté, elle en avait marre de trier et chercher ses ceintures en trop.

Concernant les nouvelles chaussures toutes neuves, elle se rend compte qu’elle ne les apprécient finalement peu, la mode était passé et ses chaussures sont devenues vintage pour elle, Paula décide de les jeter.

Sara

Sara est minimaliste et a compris le piège de la surconsommation et des rabais ! Elle sait qu’il y a des meilleures offres à Lausanne mais préfère consommer local dans son village de Moudon. Elle a vu une bonne veste dans un petit magasin à côté de chez elle et la propriétaire est sa voisine.

Arrivant sur place la voisine lui fait un geste et fait 20 CHF de rabais pour sa veste, la veste lui coûte 100 CHF au lieu de 120 CHF. Sara garde les 20 CHF en plus dans son compte épargne pour autre occasion.

Résumé

Au départ, les 2 avaient le même besoin et le même budget pour s’acheter une veste. Cependant, les 2 ont dépensés et perdus du temps d’une manière complétement différente.

Paula a voulu économiser mais a dépensé 180 CHF et a perdu 1h20 avec les transports publics. Sara en choisissant la simplicité a dépensé 100 CHF et a perdu 10 minutes avec le transport.

Ne l’oublie pas…

La vision minimaliste essaye d’anticiper le pour et le contre de chaque situation ! Avec l’exemple que j’ai écrit, l’essentiel est uniquement de s’acheter une veste ! Le reste quand on fait un bilan, c’est du temps et de l’argent perdu.

Abonne-toi pour recevoir les prochains d’articles

Tu as un projet minimaliste et tu souhaites en discuter, clique  »ici » et rempli le formulaire.

Je te propose de lire mon onglet  »Minimaliste » pour lire les principaux changement pour économiser et devenir financièrement indépendant le plus vite possible.

Comment vit ce blog?

Ce blog vit du partage d’un mode de vie frugal et/ou minimaliste.

Pour une question de transparence envers les lecteurs, tous les produits conseillés sont dans le but de rendre la vie moins chère et plus simple. Mes seuls revenus viennent des formations que je réalise, des codes promo pour les produits que j’utilise et des dons que les lecteurs font en échange d’informations neutres.

À propos de Moi

J’ai décidé de créer ce blog suite à un changement de ma vie depuis mes débuts de ma vie adulte, j’étais une personne qui consommais beaucoup jusqu’au jour où j’ai compris que ma consommation me rendais plus triste et plus pauvre, je me suis petit à petit mis à privilégier le minimum de mes besoins. J’ai aussi sans me rendre compte commencé à privilégier l’épargne et les investissements pour dépendre d’un patron le moins longtemps possible et pour accélérer mes projets personnels. Depuis quelques années je me sens heureux et je m’enrichis d’une façon que j’aurai jamais imaginé vu que j’ai un salaire moyen en Suisse.

C’est dans ce but que j’ai décidé de créer ce blog, pour partager, apprendre et enseigner avec d’autres personnes qui recherchent à la liberté, la simplicité et la richesse à long terme.

Es-tu plutôt minimaliste ou frugaliste Jonny?

Je suis les 2, je n’aime pas être catégorisé plus dans un ou dans l’autre, je suis parfois plus frugaliste et parfois plus minimaliste. Je pense que le plus important est se sentir confortable dans sa vie et j’ai trouvé un équilibre entre ces modes de vie sans atteindre les extrêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :