Le Minimaliste et son temps libre

Temps de lecture 5 minutes

Les minimalistes ne veulent pas uniquement le moins d’objets possibles, ils veulent perdre le moins de temps possible d’une façon inutile.

Cet article est inspiré de 2 livres que j’ai beaucoup aimé, le Minimalisme de Judith Crillen1 et Essentialisme de Greg McKeown2.

Le minimaliste refuse plein d’aspects pour réduire son temps libre d’une façon inutile. Cela demande un temps de réflexion plus long avec le but d’être plus efficace pendant l’action.

Cercle d’amis

Par exemple, un minimaliste a un petit cercle d’amis, le but n’est pas d’être antisocial, le but est de passer uniquement du temps avec les gens dont il apprécie réellement.

Au lieu de passer du temps avec des gens que le minimaliste apprécie peu ou moyennement. Il préfère avoir un cercle d’amis plus limité et passer du temps qu’avec des gens qu’il considère très important à ses yeux.

Temps pour les achats

Lors d’un achat le minimaliste calcule le temps passé inutilement pour ses plaisirs. Par exemple, si un minimaliste part en vacances, il va prendre le temps de calculer chaque minute du temps inutilement, cela va de l’attente à l’aéroport, le temps de faire ses valises, le temps d’ouvrir sa valise dans le pays, le temps de changer de l’argent si besoin, etc.

Le minimaliste prend tous ces moments en considération et si le plaisir du voyage ou d’un achat ne compense pas ces moments perdus, le minimaliste organise d’autres vacances ou n’achète rien.

Agenda

Un minimaliste déteste avoir un agenda chargé !

Plus l’agenda est chargé moins il aura du temps pour se détendre et faire ses plaisirs. Un minimaliste réserve des moments  »blancs » pour se détendre et se contenter de faire des choses simples qui lui rend heureux.

Pour donner un exemple personnel, j’aime avoir des moments blancs pour aller marché en forêt occasionnellement, caresser mes chats ou simplement discuter avec ma copine 😁. Personnellement, c’est un plaisir aussi important que partir en vacances.

Le non plutôt que le oui à tout

Un minimaliste dit non à tout ce qui est secondaire pour profiter à fond de ce qui est essentiel à ses yeux.

Dans le le livre essentialisme de Greg McKeown, l’auteur explique bien l’inefficacité et le stress engendré de dire oui à tout ou de vouloir être bon en plusieurs aspect.

En réalité, ne pas refuser certains aspects signifie être mauvais en tout ce qu’on fait. Mieux vaut vouloir faire très peu et très bien que de faire beaucoup et très mal !

Le livre de Fumio Sasaki explique bien les problèmes de ne pas se focaliser sur l’essentiel.

Conclusion

Un minimaliste préfère se focaliser uniquement sur l’essentiel et refuse tous les aspects secondaires. Il est partisan du « moins mais mieux » !

Il préféré un cercle d’amis limité pour se focaliser sur les proches. Il préfère avoir une vue d’ensemble avant de faire un achat ou une activité. Il préfère avoir un agenda libre pour se focaliser sur les activités qui lui font plaisir.

Si cet article t’intéresse, je te conseille vivement de lire le livre  »minimaliste » de Judith Crillen1

Abonne-toi pour des nouveaux articles

1https://www.kobo.com/gr/en/ebook/minimalisme

Tu as un projet minimaliste et tu souhaites en discuter, clique  »ici » et rempli le formulaire.

Je te propose de lire mon onglet  »Minimaliste » pour lire les principaux changement Minimalistes.

Comment vit ce blog?

Ce blog vit du partage d’un mode de vie frugal et/ou minimaliste.

Pour une question de transparence envers les lecteurs, tous les produits conseillés sont dans le but de rendre la vie moins chère et plus simple. Mes seuls revenus viennent des formations que je réalise, des codes promo pour les produits que j’utilise et des dons que les lecteurs font en échange d’informations neutres.

À propos de Moi

J’ai décidé de créer ce blog suite à un changement de ma vie depuis mes débuts de ma vie adulte, j’étais une personne qui consommais beaucoup jusqu’au jour où j’ai compris que ma consommation me rendais plus triste et plus pauvre, je me suis petit à petit mis à privilégier le minimum de mes besoins. J’ai aussi sans me rendre compte commencé à privilégier l’épargne et les investissements pour dépendre d’un patron le moins longtemps possible et pour accélérer mes projets personnels. Depuis quelques années je me sens heureux et je m’enrichis d’une façon que j’aurai jamais imaginé vu que j’ai un salaire moyen en Suisse.

C’est dans ce but que j’ai décidé de créer ce blog, pour partager, apprendre et enseigner avec d’autres personnes qui recherchent à la liberté, la simplicité et la richesse à long terme.

Es-tu plutôt minimaliste ou frugaliste Jonny?

Je suis les 2, je n’aime pas être catégorisé plus dans un ou dans l’autre, je suis parfois plus frugaliste et parfois plus minimaliste. Je pense que le plus important est se sentir confortable dans sa vie et j’ai trouvé un équilibre entre ces modes de vie sans atteindre les extrêmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :